Écouter les autistes
Collectif de praticiens auprès d’autistes

Accueil > Créations > Que sont-ils devenus ? Projet de court-métrage à financement participatif

Que sont-ils devenus ? Projet de court-métrage à financement participatif

mardi 3 juin 2014, par le Collectif de praticiens auprès d’autistes

Version imprimable de cet article Version imprimable

Notre série-documentaire conte des « Histoires d’enfants – autistes – qui ont rencontré un psychanalyste ».
 
Si la cure psychanalytique « type » est assez connue, un travail différent que mènent certains psychanalystes avec les enfants autistes l’est moins. Le projet de la loi Fasquelle visait à l’interdire, les positions de l’HAS révèlent l’étendue de cette méconnaissance.
Cela nous a poussé à tenter d’en rendre compte et de sensibiliser aux enjeux actuels qui touchent à la conception de l’humain et de sa société, de montrer en quoi être différent ne signifie pas être déficient.
 
Nous visons un large public, même non averti, pas seulement les communautés de travail déjà convaincues, dubitatives ou hostiles.
 
Comme la psychanalyse ne permet pas l’application d’un standard, valable pour tous et s’adresse au plus singulier de chacun, nous avons choisi la mise en série.
Chaque « histoire » aborde en quelques minutes, à sa manière, un point ou un autre, non décidé par avance, fonction de celui qui réalise et, comme dans la rencontre analytique, « à la grâce du patient » concerné par chaque film.
 
Nous avons lancé un appel à contribution aux institutions et aux praticiens qui proposeraient des personnes à contacter, mais aussi aux familles, aux patients eux-mêmes qui souhaiteraient témoigner. Tous sont informés du projet et du contexte politique ainsi que de notre position, celle non d’exhiber mais d’attendre d’eux un enseignement sur leurs solutions et leurs trouvailles pour vivre, travailler, penser.
Des précautions sont prises à chaque étape : tournage, diffusion, pour éviter leur déstabilisation et respecter leur temporalité. 
 
Nous avons mis en place un dispositif qui « passe » par des étudiants de la FEMIS choisis.
Aucun psychanalyste n’apparait à l’écran. Seuls les témoignages des patients, de leur famille, de leur entourage sont recueillis et traités, sans directive, par ces jeunes réalisateurs, qui transmettent. Avec peu de temps et peu de moyens, ils élaborent donc, librement, de très courts documentaires, qui sont ensuite diffusés sur internet.
 
La démarche première était de retrouver des jeunes autistes dont le destin avait été infléchi par la rencontre avec un psychanalyste lorsqu’ils étaient enfants, d’où le titre initial : que sont-ils devenus ? Certains ont témoigné. D’autres ont préféré garder l’anonymat car leur différence passe désormais inaperçue. Dans ces circonstances, c’est en quelque sorte, le succès du travail avec le psychanalyste qui entraine son absence de publicité.
Peu à peu, nous avons cheminé.
 
Nous parions sur ces instants de vie captés, paroles, portraits, morceaux épars tous différents mis bout à bout, pour transmettre au plus grand nombre, peu à peu, une idée de l’autisme et du travail que certains psychanalystes veulent poursuivre.

Annie Smadja, responsable du projet

Plus d’informations sur le site : http://fr.ulule.com/qsid/




SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0